Dans le village de Piplantri, on plante 111 arbres quand une fille naît.

Une tradition qui mérite d’être connue de tous. Dans ce village indien, lorsqu’une fille naît, les villageois plantent plus de 111 arbres afin de célébrer cette naissance. Une alternative écologique sur laquelle nous devrions prendre exemple !

Cette histoire se passe à Piplantri, dans l’Etat du Rajasthan, où dès la naissance d’une petite fille, tous les habitants se mobilisent pour planter des centaines d’arbres ! Aussi surprenante qu’écologique, cette tradition s’est lancée en 2006 par le chef du village, Shyam Sundar Paliwal. Le chef du village, alors très marqué par la perte de sa fille, lance cette nouvelle tradition — planter des arbres pour la naissance de chaque fille — Mais Shyam Sundar Paliwal ne s’arrête pas en si bon chemin. Pour chaque naissance d’une fille, le chef annonce quelques décrets qui ne manqueront pas de plaire à plus d’une personne. Basés sur un principe humain et collectif , les habitants du village se cotisent pour ouvrir un compte en banque que l’enfant ne pourra ouvrir que lors de sa majorité. Les cotisations sont diverses et variées, les villageois donnent 21 000 roupies (soit 314 euros) et les parents 10 000 roupies (soit 150 euros).

Piplantri-village-india3-1024x681

De plus, les parents s’engagent à fournir une éducation digne de ce nom et à ne pas la marier avant sa majorité.

Attendez la suite, car la mise en place de ces règles génèrent un nouveau mode et système économiques. En effet, en l’espace de six ans, les 8 000 habitants de Piplantri ont planté pas moins de 400 000 arbres. Le fait d’avoir planté ces arbres a permis de relancer l’économie puisqu’ils ont replanté des plantes à l’Aloe Vera afin de protéger les arbres des termites. Le résultat en est des plus marquant : grâce à leur récolte, ils ont pu créer une ligne de produits médicinaux. Une partie des villageois vivent grâce aux revenus de ces produits. Mais une histoire aussi belle que celle-ci a sa cerise sur le gâteau: le village de Piplantri a reçu le prix India’s Nirmal Gram pour sa contribution à la protection de l’environnement et est considéré comme un village vert.

Piplantri-4

Cette initiative est née d’une douleur, la perte de la fille du chef du village, et comme disait Nietzsche : « Il faut porter en soi le chaos, pour donner naissance à une étoile qui danse »

Source: Dans ce village, on plante 111 arbres quand une fille naît. Girl power !

Laisser un commentaire